La fin des gobelins

Un combat furieux s'engage contre les forces d'élite gobelines. Et de l'opposition, il y en a : le chef himself, son druide, une chanteguerre, 5 commandos, 2 gardes et le gecko géant.

Tout ça aurait pu être la fin de vies aventureuses.

Elle signa plutôt la fin de vies gobelines.

Mais, pour cela, les vaillants aventuriers usèrent de toute la magie dont ils étaient capables. Les gobelins aussi d'ailleurs.

Mais, psychologiquement parlant, rester sur un échec cuisant après la débandade devant le barghest, leur donna du coeur au ventre. Et c'est grâce à un mouvement encerclant qu'ils finirent par achever les derniers adversaires, non sans avoir été entaillés.